Création | Dimanche 12 juin aux Paccots

Nous vous invitons à participer à la deuxième édition de cette sortie inspirée et inspirante animée par Marie-Christine et Laurent. La danse spontanée est un moyen de renouer avec les éléments de la nature et nous évoluerons au coeur même de notre création…

> Plus d’infos

 

« Le mandat du Ciel, cela s’appelle la nature. Suivre sa nature, cela s’appelle la voie »

Tiré du Zhong Yong (premier des Quatre livres au fondement du confucianisme sous la dynastie Zhou au IIIème siècle avant J-C)

Une utopie, comme voler dans le ciel

Il est grand temps de repenser nos principes économiques. Voici le RBI, revenu de base inconditionnel, un projet concret et solide qui propose de dissocier le travail et le revenu. 125’000 signatures ont été récoltées dans notre pays et l’initiative sera mise au vote le 5 juin 2016! Il s’agit d’un vrai mouvement populaire qui mobilise un grand nombre de personnes, même au-delà de nos frontières. Le principe d’un revenu de base pour tous, indépendant du travail, est une idée vielle comme le monde qui permet de réduire la misère et d’encourager la créativité.

Cette initiative fédérale est le signal que le changement est là, et qu’il ne tient qu’à nous de faire avancer les choses. Dire oui à cette opportunité permet de mettre en place des groupes de travail et des moyens financiers pour élaborer un nouveau modèle économique et faire face aux crises qui menacent notre société (emploi, finance, croissance, santé, fracture sociale,…). Le RBI propose d’assurer le logement, l’alimentation et les prestations sociales à chacun tout en laissant la possibilité de travailler pour augmenter son niveau vie ou exprimer ses talents. Son financement repose sur une simplification de la répartition des allocations déjà existantes (AVS, AI, AC, aide sociale,…).

Ne soyons pas septiques devant une idée aussi révolutionnaire, laissons-nous surprendre par le bien-fondé de cette vision éclairée. La Hollande et la Finlande introduisent en ce moment une phase de test dans plusieurs villes. Et si tout n’est pas abouti et qu’il y a encore beaucoup à développer, le principe du revenu de base inconditionnel mérite d’être pris au sérieux par nos autorités pour être approfondi. Lisez le projet, regardez le film, parlez-en autour de vous et surtout VOTEZ pour l’initiative. C’est ici est maintenant que le changement se produit…

Le site officiel: http://bien.ch/fr

Le film: http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=-cwdVDcm-Z0#!

En Europe: http://revenudebase.info/2015/12/09/le-revenu-de-base-est-il-en-train-de-simposer-en-europe/

Il n’y a pas de parti politique derrière cette initiative, il s’agit d’un mouvement citoyen !

 

Création | Dimanche 10 mai 2015

Je vous emmène en balade pour une journée magique en forêt. Rencontre avec les arbres et décoration d’un lieu naturel nous mettront en condition pour laisser notre corps s’exprimer sur la vague de Marie-Christine. La danse spontanée est un moyen de renouer avec les éléments de la nature et nous évoluerons au coeur même de notre création…

> INFOS

Seul l’instant présent est. Le passé et le futur ne sont que des projections du mental: «Past is history, future is a mistery, present is a gift». L’amour, le bonheur et le plaisir se vivent dans le présent. On regrette le passé et on s’inquiète de l’avenir, la peur n’existe pas dans l’instant présent. Le mental est un merveilleux outil pour intégrer les expériences du passé et développer des projets d’avenir mais il ne s’agit que d’un outil qu’on range après usage. Le problème survient quand il reste toujours actif car notre état naturel est le présent. Le piège du mental est de nous maintenir constamment dans le flot de nos pensées. En mettant l’attention sur notre ressenti, nous sommes dans l’instant présent. Faire les choses en conscience c’est être présent à ce qu’on est. A quoi pensez-vous en vous promenant dans la nature ? Je suis attentif où je pose les pieds, aux odeurs que je respire, aux arbres que je croise, aux sons du ruisseau et des oiseaux, je suis ici et maintenant…

Slam de vie ou tranche de poésie
J’écris ces mots pour les clamer haut
Sourire comme un fou ou rire aux éclats
J’exprime ma nature pour parcourir ici bas

Dans ce corps-à-corps d’échanges
Danse la matière au goût étrange
D’en semer ma terre change
Densité voluptueuse je mange

Les larmes de joie coulent en cascade
Dans ce cirque sans mascarade
Lamme de fond tranchante dans la chair
Enchante au plus profond l’âme qui m’est chère

En accueillant cette douce chaleur
Se dessine le chemin qui m’est clair
En vie et envie de vivre le bonheur
Je suis la lumière qui m’éclaire

Au coeur du souffle, l’âme agit
La magie souffle depuis mon coeur
Je respire cette délicieuse odeur
Du parfum résonne une mélodie

Avec cette surprise alléchante
Je lâche prise et me dit…
«Aller chante !»

Le mouvement c’est la vie. Tout ce qui vit et même tout ce qui existe bouge. L’électron tourne autour du noyau comme la Terre tourne autour du soleil (ce qui est en bas est comme ce qui est en haut), la cellule se divise et l’arbre pousse, la marée monte pendant que la rivière descend, les montagnes s’élèvent par la pression des plaques puis l’érosion les réduit en éboulis. Nous naissons, grandissons puis mourrons, c’est la loi de la nature. Tout se transforme, rien n’est permanent. Notre coeur bas et notre corps a besoin de bouger pour vivre en bonne santé. L’activité physique sans exagération permet aux fluides de circuler, d’éliminer les déchets et de masser les organes par les contractions musculaires. Pas besoin d’être champion d’athlétisme ou d’aérobic pour être en forme, marcher en forêt ou à la montagne et nager dans un lac vous entretiendront des pieds à la tête. Le tai chi et le yoga vous amènent équilibre et souplesse. La danse est le fondement de la vie, elle permet même à certains de rencontrer les esprits…

Nous sommes ce que nous mangeons. Ce qui compose notre nourriture reste plus ou moins longtemps dans notre corps. Les éléments absorbés sont décomposés pour constituer nos cellules ou fournir de l’énergie. Certaines toxines s’accumulent même durant toute notre vie. Il est donc important de choisir de bons aliments. La nature est parfaite, elle sait ce qui est nécessaire et à quel moment. Les plantes sauvages poussent à l’endroit qui leur fournit les nutriments, l’eau et la lumière dont elles ont besoin. Manger des produits frais de saison garantit un apport nutritionnel de qualité. L’agriculture naturelle sans agent chimique évite l’intoxication et la production locale assure la fraîcheur des aliments tout en réduisant la pollution. Mettre de l’attention sur ce qu’on mange, sans être distrait par d’autres activités, augmente la valeur nutritive et énergétique du repas ainsi que notre plaisir. Après le corps, n’oublions pas de nourrir aussi notre coeur et notre esprit…

La respiration unifie le corps et l’esprit. On prend instinctivement une profonde inspiration pour se calmer ou pour faire face à une situation particulière. Malheureusement, on a perdu l’habitude de respirer correctement comme les bébés, avec le ventre. Une respiration complète avec le diaphragme amène plus d’oxygène aux poumons, augmentant ainsi les échanges entre l’intérieur et l’extérieur (ce qui est dedans est comme ce qui est dehors). Elle renforce les muscles de la ceinture abdominale, masse les organes et stimule la circulation de l’énergie à travers le corps. Mettre de l’attention sur la respiration permet de nous centrer, c’est une excellente introduction pour une méditation. Chanter est un très bon moyen de libérer le souffle et de s’ancrer. La respiration peut être dirigée par la volonté sur une partie du corps pour la soigner. Des exercices en nature vous permettrons de découvrir cette sensation d’unité…