La respiration unifie le corps et l’esprit. On prend instinctivement une profonde inspiration pour se calmer ou pour faire face à une situation particulière. Malheureusement, on a perdu l’habitude de respirer correctement comme les bébés, avec le ventre. Une respiration complète avec le diaphragme amène plus d’oxygène aux poumons, augmentant ainsi les échanges entre l’intérieur et l’extérieur (ce qui est dedans est comme ce qui est dehors). Elle renforce les muscles de la ceinture abdominale, masse les organes et stimule la circulation de l’énergie à travers le corps. Mettre de l’attention sur la respiration permet de nous centrer, c’est une excellente introduction pour une méditation. Chanter est un très bon moyen de libérer le souffle et de s’ancrer. La respiration peut être dirigée par la volonté sur une partie du corps pour la soigner. Des exercices en nature vous permettrons de découvrir cette sensation d’unité…

Travaille comme si tu n’as pas besoin d’argent…

Chante comme si personne ne t’écoute…

Danse comme si personne ne te regarde…

Aime comme si tu n’as jamais souffert…

Vis comme si le paradis est sur Terre…

Le Monde est ce que tu penses qu’il est…

Il n’y a pas de limite…

L’attention guide le flux d’énergie…

Ici et maintenant est l’instant de puissance…

Aimer, c’est être heureux avec ce qui existe…

Tout le pouvoir vient de l’intérieur…

L’efficacité est la mesure de la vérité…

Les Huna polynésiens ajoutent un huitième principe: Sors de la voie du guerrier divisé par la dualité. Préfère la voie de l’aventurier pacifique et unifié…

Oublie tes peurs, tes opinions. Sens les choses, laisse venir. Accepte tout, ne pense pas… (tiré des «Sept Plumes de l’Aigle» de Henri Gougaud, 1995)

Chaque matin, lorsque le soleil se lève, le Créateur assigne à tous quatre tâches à accomplir durant la journée : apprendre au moins une chose importante aujourd’hui, enseigner au moins une chose importante à quelqu’un d’autre, accomplir un bienfait vis-à-vis de quelqu’un sans que cette personne se doute de quoi que soit, traiter chaque entité vivante avec respect.

«Lorsque l’alimentation est incorrecte, les remèdes ne servent à rien. Lorsque l’alimentation est correcte, les remèdes sont inutiles.»

«Nous sommes tous des visiteurs de ce temps, de ce lieu. Nous sommes juste de passage. Notre but ici est d’observer, d’apprendre, de grandir et d’aimer… puis nous rentrons chez nous.»