Pratiqué depuis la nuit des temps par les hommes et les animaux, le jeûne nourrit l’âme pendant qu’il vide le corps. Une réponse à notre boulimie existentielle ?

Le jeûne est un processus naturel. On fait le vide du corps comme on fait le vide de l’esprit. Mettre notre système digestif au repos est un vrai cadeau pour notre santé et renforce notre système immunitaire. Les animaux malades ou blessés se reposent et jeûnent de manière instinctive. Toute l’énergie utilisée habituellement pour la digestion est ainsi disponible pour la guérison. Il ne s’agit pas de se priver de nourriture, le jeûne consiste plutôt à se libérer du réflexe de manger en mettant de la conscience sur nos ressentis. Il participe de cette manière à notre hygiène et notre croissance personnelle. Ce n’est pas un régime pour maigrir bien qu’il contribue à avoir le poids adapté à notre constitution. Idéalement, on ne devrait manger que lorsqu’on a évacué le repas précédent. Le corps profite de cette pause pour se détoxifier et utilise des tissus en mauvaise santé pour produire de l’énergie. Le jeûne stimule donc le recyclage de nos cellules.

Il est possible de faire des jeûnes de courte durée comme le jeûne intermittent de 16 heures, en supprimant simplement le petit-déjeuner (ou le repas du soir). C’est surtout après trois jours que certains processus métaboliques se mettent en route. Les jeûnes longs de plus d’une semaine nécessitent une alimentation appropriée avant et surtout, pour la reprise, après l’absence prolongée de nourriture. Par nos ancêtres chasseurs-cueilleurs, notre corps est programmé génétiquement pour jeûner, il n’est pas prévu pour traiter un apport continu de nourriture comme nous le faisons. La plupart des religions et des philosophies préconisent le jeûne ou la diète. Mené conjointement à une pratique méditative ou spirituelle, il accentue la clarté d’esprit et la conscience de l’instant présent. En le pratiquant régulièrement sur un rythme naturel (saisons, lune), le jeûne est un rituel qui célèbre les différents moments de l’année et entretient notre vitalité. Avec une activité comme la randonnée, la nature accompagne sereinement quelques jours de jeûne…

Après cette pause forcée qui nous a offert un temps de réflexion hors du stress continu de notre vie effrénée, comment avez-vous imaginé la reprise ?

Le ralentissement de l’économie, la fermeture des écoles et des magasins, les activités en famille, le télétravail, la réduction voire l’arrêt des déplacements nous ont permis d’expérimenter une autre manière de vivre. Hormis les pertes financières, lourdes pour beaucoup d’entre nous, ce changement de rythme a ouvert de nouvelles perspectives. En quelques semaines, la pollution a diminué, les élans de solidarités se sont multipliés et le vie de quartier a repris ses droits. A l’heure de la reprise, que reste-t-il de ces prises de conscience ?

Comment envisagez-vous votre vie à présent ? Car c’est maintenant que nous avons la chance de renoncer à nos vieilles habitudes et de mettre en place un nouvel élan d’humanité. Si on repart simplement comme avant, cet épisode ne laissera que des séquelles alors que ce que nous avons vécu, tous ensemble, sur toute la planète, est une réelle opportunité de croissance… de la qualité de notre existence sur terre.

Quel est le rêve de votre vie ? C’est ici et maintenant que nous avons le pouvoir de le réaliser…

Formation Deep Drumming – Animation par le rythme

Session d’ouverture le 24 août 2020, il ne reste plus que quelques places…

Matthias Von Imhoff, enseignant professionnel de musique depuis plus de 25 ans, propose une nouvelle formation sur tambours et rythme comme outils de conscience corporelle et de gestion de groupe, de septembre 2020 à juillet 2022 à Oron. Elle s’adresse aux enseignants, formateurs, éducateurs, thérapeutes, musiciens ou simplement pour votre propre développement et bien-être personnel.

Le rythme est une médecine puissante qui existe depuis la nuit des temps. Il a une fonction bien plus large et ancienne à proposer que la simple maitrise technique : il nourrit le plaisir d’être, de bouger et de sentir notre corps, il réunit en groupe, canalise des énergies, fluidifie et dissout les blocages, ancre la confiance par la coordination physique et soude la solidarité. Par la forme du jeu en cercle, il nous ramène vers les liens et les valeurs essentielles que sont la confiance, le sentiment d’appartenance, le mélange des âges, le soutien du groupe pour le développement individuel. Cette formation complétera et élargira à merveille toute profession éducative, sociale, socio- culturelle, thérapeutique ou musicale.

Télécharger le programme de la formation

Aller sur le site internet

Rite de passage en Haute-Savoie du 17 au 26 juillet 2020

Au cours de l’existence, il arrive un moment où notre chemin personnel devient incompréhensible, se complique ou ne nous convient plus. Dans les sociétés traditionnelles, les passages importants de la vie sont marqués par des rituels en lien avec la nature sauvage. Lors de la transformation de l’enfant en adulte, les jeunes vivent leur initiation, sous forme de quête de vision. Ils sont envoyés seul dans la jungle durant quatre jours et quatre nuits sans nourriture.

Ce stage s’inspire des rites amérindiens de quête de vision. Il s’agit d’un rituel intense et profond qui permet l’initiation, la transition, la transformation et l’intégration d’une étape de vie. Il peut donner sens à une crise, un passage difficile, et nourrit notre besoin de plénitude. L’aventure se déroule dans un petit village de Haute-Savoie, à mi-chemin entre Genève et Annecy, situé à 800m d’altitude. Le logement de base est organisé dans une jolie maison en lisière de forêt, au pied des premiers contreforts alpins, entourée d’un grand parc calme et sauvage.

La quête de vision telle qu’elle vous est proposée par Christophe Chammartin, formé à la Federation for Shamanic Studies (FSS), se déroule sur dix jours. Au cœur de cette quête, vous vivez un rituel initiatique seul-e en nature et sans nourriture. Le quêteur ou la quêtuese qui a suivi l’appel se prépare avec une alternance d’espaces d’intimité avec soi, d’écoute et de partages en groupe. Chacun-e est accompagné pour qu’il-elle puisse préparer son campement, développer ses motivations et préciser son intention de quête. Le retour est consacré à l’intégration et au partage de l’expérience vécue afin de compléter l’initiation et permettre un retour à la vie ordinaire.

Christophe Chammartin,  guide rituel et nature
Isaline Chammartin, infirmière, assistante
Nicolas Niklaus, gardien du lieu, assistant
Matthias Von Imoff, musicien, intervenant
Laurent Kern, accompagnateur en montagne et praticien en travail rituel, intervenant

Télécharger le programme Visionquest

Aller sur le site internet